Allaitement,  Maternité,  Mes p’tits trucs

L’allaitement, cette aventure lactée merveilleuse

 L’allaitement. Je viens déjà d’écrire sur la mise en route de mon allaitement à la maternité. 

Voici déjà bientôt 9 mois que je vis la plus belle des expériences. Et je pense que celles qui n’allaitent pas, ne peuvent pas comprendre. 

Ce sentiment de bien-être, de fierté et de bonheur que cela procure. Se dire que mon bébé grandit uniquement grâce à moi, grâce à ce que je lui donne. Il n’y a rien de plus beau.

Soyons claires, je n’en veux en aucun cas aux mamans qui n’ont pas allaité, qui n’ont pas voulu ou qui n’ont pas essayé. Je ne veux pas m’attirer les foudres des mamans, et je ne veux pas non plus les culpabiliser

Je veux juste donner l’envie aux futures mamans hésitantes, donner mes « p’tits trucs » et faire part de ma vision des choses. Il ne tient qu’à vous de décider ce que vous voudriez faire et cela n’a aucune importance pour moi 🙂 

Comme dit dans l’article ici, beaucoup pensent que le lait en poudre, est tout aussi bon car il est contrôlé. Mais je reviens toujours au naturel. Les seins d’une femme sont avant tout pour nourrir

Le corps est fait pour produire du lait en quantité suffisante et en qualité excellente. En effet, le lait va se modifier en fonction de l’âge de bébé et de ses besoins. Le lait va toujours être à la bonne température. Pas trop chaud, ni trop froid. 

Vous ne vous devriez pas vous tracasser à préparer le biberon à l’avance puisqu’il n’aura qu’à positionner bébé au sein pour le nourrir, tout bêtement. Et en plus de ça, sans dépenser un centime. 

Le lait maternel est prévu pour n’avoir rien à faire. Nous, les mamans, avons déjà pas mal de choses en tête alors si déjà on peut oublier de réfléchir aux doses, à la température, … c’est parfait

En plus de tous ces avantages, le lait maternel est disponible à n’importe quel moment du jour et de la nuit. Au restaurant, dans une cabine d’essayage, chez le médecin, sur une aire d’autoroute, dans les bois, partout où vous allez. Pas besoin de prévoir le biberon, le chauffe biberon. Ni besoin de calculer les heures de repas. L’allaitement c’est à la demande ! Quand et où bébé veut 🤩 

Tétée avec mon poney qui surveille ! N’importe où et n’importe quand

Et si maman doit s’absenter, il existe les tire-lait. La maman n’a plus qu’à tirer son lait et le mettre dans un contenant, autre qu’un biberon, et le proposer à bébé. 

Oui, on évite le biberon pour limiter le risque de confusion sein-tetine. En effet, la succion est différente sur une tétine de biberon par rapport au sein de la maman. Boire au biberon ne demande aucun effort de la part de bébé, le lait coule très facilement et tout de suite. Par ailleurs, lorsque le bébé est au sein, il doit fournir un effort pour faire monter le lait ! Le risque est que bébé s’énerve au sein car il aura préféré le lait qui coule à flot du biberon, sans se fatiguer. De plus, comme la succion est différente, bébé risque de ne plus stimuler de la même manière le mamelon. De 1, ça peut provoquer une baisse de lactation et de 2, ca peut engendrer des douleurs de type crevasses chez la maman. Donc autant éviter, afin de ne pas souffrir et de ne pas risquer un sevrage induit. 

Il est vrai qu’il n’est pas fort agréable d’utiliser le tire-lait. Beaucoup de personnes voient ça de manière péjorative Oui, il est bien plus agréable de faire téter bébé que d’utiliser un appareil électrique. Mais quand la maman repart sur le chemin du boulot, c’est assez bien pratique pour continuer à donner son propre lait à bébé. Un petit moment ennuyeux mais toujours pour le meilleur pour bébé. 

Ensuite, l’allaitement permet une fusion très particulière avec maman et son bébé. Plusieurs personnes pensent qu’allaiter son bébé va exclure le papa de la relation. Mais pas du tout ! Le papa fait tout avec bébé, à part le nourrir. C’est à dire qu’il va changer bébé, l’habiller, lui donner son bain, l’amener à maman pour la tétée, jouer avec, le bercer, chanter,… Bref, il y a bien d’autres moments pour que papa soit en relation avec son bébé. Oui le papa aura ses moments à lui particuliers avec son bébé. A lui de trouver lesquels et de quelle manière, mais l’allaitement n’exclu pas le papa. 

J’ai la chance que mon compagnon voulait lui aussi que j’allaite Maël et il adore le voir téter. Maël apprécie tout aussi bien les moments avec son papa et adore jouer avec, même s’il le nourrit pas. C’est un équilibre à trouver à 3 et tout se passera bien 🙂 

Enfin, il y a le regard extérieur des personnes qui vous voient allaiter votre bébé. Lorsqu’il est tout petit, beaucoup de personnes trouvent ça mignon. Mais lorsque bébé grandit, l’allaitement peut déranger certains. La plupart sont frustrés et surtout ignorants. Ils ne connaissent pas tous les bienfaits du lait maternel. Je vous laisse ici , jeter un œil, à l’étude récente de chez Medela sur les bienfaits du lait. 

Pour finir, j’aimerai écrire quelques mots sur les réveils nocturnes des bébé allaités. C’est vrai que beaucoup de bébés allaités ne passent pas leurs nuits. Sachez tout d’abord que le sommeil ne s’acquiert pas avant 3 ans. Armez vous de patience. Bébé a donc des difficultés de passer d’un cycle à l’autre et à besoin de maman, du sein, pour se rassurer et s’endormir. Le lait maternel se digère en 20 minutes, il est donc normal que bébé réclame à manger durant la nuit. Beaucoup de bébés au biberon passent leurs nuits car leur lait est épaissi ! C’est vrai que c’est tentant. Mais n’oublions pas que le risque de la mort subite du nourrisson est plus faible chez les bébés allaités car les réveils nocturnes leurs permettent de ne pas tomber dans un sommeil trop profond, comme ils pourraient le faire avec un biberon épaissi ! Mordons sur notre chique pour toutes ces nuits très compliquées ! La nature est bien faite. Si bébé se réveille la nuit, c’est qu’il y a des raisons et pas celle de vous embêter. C’est aussi durant la nuit que bébé va stimuler correctement les glandes et donc permettre au corps de produire assez de lait en fonction de ses besoins. Merci Mère Nature, je n’ai vraiment plus rien à faire 🤩🥳

Bref, vous l’aurez compris, je suis pour l’allaitement pour toutes ses avantages mais surtout et d’abord pour le lien étroit et magique que cela créé entre la maman et le bébé. 

L’échange de regard lorsque Maël me regarde dans les yeux durant la tétée, ça vaut tout l’or du monde. Essayer d’allaiter, c’est l’adopter 🥰

2 commentaires

  • Laura

    Vos articles sont superbement écrits et respirent la bienveillance. Le cododo, l’allaitement, l’adaptation au rythme du bébé, ne pas laisser pleurer, … tant de choses tellement importantes qui sont faites pour l’unique bien être du bébé et dont tous les bébés devraient bénéficier.

    Dans l’article sur l’allaitement, pour être vraiment complète, je vous suggère d’aussi approfondir la question de la différence entre lait maternel et artificiel (on n’imagine pas qu’il n’y a pas d’anticorps dans le lait artificiel, alors que la maman les transmet à bébé par son lait maternel, ce qui est si important pour le nouveau né qui ne produit pas encore lui-même ses anticorps les premières semaines). La composition du lait maternel est la meilleure pour la santé de bébé, indiscutablement!

    Autre point très important, c’est d’aborder la question de l’accompagnement à l’allaitement: les médecins, pédiatres et sage-femmes classiques sont si peu formées et mal informés que leurs conseils nuisent régulièrement à un bon allaitement (« il faut donner un complément de lait artificiel », « vous devez donner moins souvent, pas chaque fois qu’il réclame », « votre lait n’est pas suffisant, ou encore responsable de tel ou tel maux »).

    Autant le dire clairement: un allaitement qui se passe bien ne fait pas mal. Si crevasses, engorgement, bébé qui a du mal à téter, ce n’est pas normal et il faut contacter une sage-femme diplomée en allaitement ou un groupe de soutien (notamment sur facebook, « ATCE allaitement », « allaiter les pieds sur terre »,…).

    Bonne continuation 🙂

    • Françoise Koch

      Merci pour votre gentil commentaire
      Oui, il y a tellement de choses à dire sur l’allaitement ! Ça vaut encore bien un article ou deux 🙂 j’y travaille.
      Je suis contente que mes articles vous plaisent. Belle soirée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *